N’essaie pas !

Une des stratégies les plus courantes de notre saboteur intérieur qui semble si inoffensive et innocente: c’est cette petite phrase « Je vais essayer » !

On l’a tous prononcée un jour…

On le dit pour:

– Prendre un rendez-vous

– Dire quelque chose d’important

– Pour se mettre au sport

– Pour changer d’habitudes alimentaires

– Pour trouver l’amour

S’il te plaît : n’essaie pas. Essayer ne fonctionne pas !

Essayer est la stratégie de votre saboteur qui sous-entend:

« Je vais voir comment ça évolue » …

„Je vais voir comment l’autre personne va s’engager  » …

„ Je vais voir comment le traitement, cette thérapie, cette alimentation va marcher pour moi » …

Essayer est l’illusion que tu t’impliques et que tu agis. Mais c’est un leurre !

Par conséquent : tu ne vis pas, tu essaies juste de vivre.

Ce n’est pas agir, c’est partir à la dérive !

Tu ne t’impliques pas, tu laisses juste les autres, le destin, le hasard… décider pour toi.

Si quelque chose est important pour toi, alors implique-toi à 100% !

Promets-toi que tu feras tout ce que tu peux et que tu passeras tout le temps nécessaire pour

(Par exemple):

Manger plus sainement

T’investir dans une relation qui compte

Te libérer de tes peurs et tes blocages

Améliorer tes finances.

Ta vie n’a pas de prix.

La clarification vient de l’engagement et de l’action.

Ce n’est que lorsque tu es pleinement engagée que tu pourras voir si cela fonctionne.

Sinon, tu erres sans but en perdant ton temps, ton énergie, ton argent et ton estime de soi.

Il n’est jamaise trop tard pour s’améliorer. Quel que soit ton âge ou ton passé.

Si tu souhaites recevoir ma newsletter: inscris-toi ici (c’est tous les lundis)

Je souhaite recevoir la newsletter

Une erreur trop fréquente

Dans la démarche de réduire le sucre de leur alimentation, il est fréquent de voir les gens se tourner vers les glucides au goût non sucré mais contenant de l’amidon raffiné qui se transforme rapidement en sucre.

Cet excès de zèle les place alors dans un désarroi compréhensible car ils n’ont pas l’impression de manger du sucre.

Ces glucides sont encore étiquetés « lents » ou « complexes » alors que cette appellation n’est plus correcte.

Parmi ces aliments, on retrouve

-le pain blanc

-les pains précuits

-les galettes de riz, de maïs ou autres céréales précuites

-les riz précuits

-les pâtes précuites

-les pâtes blanches

-les amidons trop cuits

-…

Ce 7 mars débute un coaching-formation LIBRE DU SUCRE « nouvelle formule » afin d’allier le suivi individuel et la force du groupe.

1️⃣ suivi individuel ciblé sur les sucres et les glucides

2️⃣ formations sur différents thèmes afin de vous apprendre à gérer vous-même votre consommation de sucre. Par exemple

-la gestion des émotions,

-l’index glycémique,

-réduire l’impact du sucre sur la glycémie,

-astuces pour réduire la dépendance…

accessibles à vie

3️⃣ coachings de groupe via zoom afin de répondre à vos questions et garder votre motivation.

4️⃣ recettes et menus pour 15 jours : matin-midi-soir-collations-soupes

5️⃣ l’accès à un groupe Facebook

6️⃣la possibilité de me contacter et de me poser des questions 7j/7 durant le coaching

Si cela vous parle, envoyez-moi un mail et je vous transmettrai le programme complet.

blondel.delphine@gmail.com

STOP aux photos avant-après en nutrition !

La pire des humiliations est pour moi les photos avant après une perte de poids ! Bien que motivantes au premier abord, cela reste quelque chose de personnel. L’évolution, la progression d’un comportement, d’un mental ne devrait jamais être évaluées à l’aune d’une perte de poids et encore moins d’une photo !

Que se passe-t-il dans la tête de la personne qui reprendra du poids? Car on le sait, il est facile de déclencher une perte et encore plus facile de reprendre…

Que se passe-t-il dans la tête de la personne qui a besoin de temps pour changer?

Que se passe-t-il dans la tête d’une femme qui doit suivre un traitement hormonal pour une FIV, un cancer, une thyroïde instable….

Que se passe-t-il dans la tête d’une femme qui est enceinte, qui vient d’accoucher, est en pré-ménopause ou en ménopause ?

Que se passe-t-il dans la tête d’une enfant, d’une adolescente qui prendra inéluctablement du poids durant sa croissance ?

Si on arrêtait de se peser…

Si on arrêtait de se comparer

Et si on commençait à s’accepter pour mieux avancer ? laissons les « avant-après » à d’autres professions !

Rejoignez-moi dans le groupe FB Les astuces de Delphine et ses copines

Résistance à l’insuline et statines: la double peine

La prise chronique de statines entretient le cercle vicieux de l’insulinorésistance. Je vais tenter de vous l’expliquer simplement.

1) Vous avez trop de cholestérol : un traitement par statines vous est proposé.

2) Un effet indésirable fréquent est l’apparition de myalgies (douleurs musculaires) parfois associée à de la rhabdomyolyse justifiée par des CPK qui montent dans la prise de sang.

3) Les douleurs musculaires ressenties avec les statines vous empêchent de pratiquer un sport, vous devenez plus sédentaire. Cela favorise et aggrave une insulinorésistance,

4) La prise de statines présente également comme effet indésirable trop peu connu: l’insulinorésistance.

5) Or, l’insulinorésistance constitue un facteur de risques cardiovasculaires: alors on vous laisse sous statines…

Bienvenue dans le cercle vicieux !

L’utilisation de statines est utile dans certains cas mais ne doit pas être systématique et, au vue de l’épidémie actuelle de résistance à l’insuline, il faudrait vraiment revoir les prescriptions « faciles ».

La prise de statines sur le court terme, pour son effet anti-inflammatoire et stabilisateur de plaque d’athérome, le temps que le patient puisse mettre en place des changements dans son hygiène de vie est probablement une bonne idée. On veillera à l’accompagner de Coenzyme Q10, d’oméga 3 et de polyphénols.

L’insulinorésistance est l’anti-chambre du diabète mais également un facteur de risque des maladies cardiovasculaires.

Ne négligeons pas les autres facteurs de risque des maladies cardiovasculaires

⁃ le stress oxydant

⁃ L’inflammation de bas grade

⁃ L’hypertension artérielle

⁃ L’hyperhomocystéinémie

⁃ L’hypertriglycéridémie

⁃ Alcool,…..

Il est important de revoir l’hygiène de vie ET l’alimentation. Pour cela, un accompagnement doit être mis en place de manière globale par un thérapeute compétent !

Si le sujet vous intéresse et/ou vous concerne, n’hésitez pas à m’en faire part. Vous serez les premières averties pour une formation ou un coaching sur le sujet.

Rejoignez mon : Groupe Facebook

Ou envoyez-moi un petit mail : blondel.delphine@gmail.com

Un nouveau départ minceur ?

Ca fait combien de temps que vous vous pourrissez la vie avec votre poids ? Ca fait combien de temps que vous enchainez les régimes ou autres approches en vue de perdre du poids?

Les régimes ne fonctionnent pas.

Selon les études et les pays 80 à 95% des personnes reprennent le poids perdu après un régime !

Pourquoi ?

Les causes sont nombreuses et je vous en partage quelques unes.

⁃ la restriction alimentaire rapide incite le corps à re stocker dès que possible, avec en cadeau bonus une diminution du métabolisme.

⁃ On ne dort pas assez et pas assez bien

⁃ On ne travaille pas les causes des comportements compulsifs ou des addictions alimentaires qui ne sont pas un problème mais la manifestation d’un problème plus ancré

⁃ On veut des changements rapides du poids indiqué sur la balance alors que l’organisme a besoin de temps et s’oppose à la pression.

⁃ Ce dernier point entraîne du découragement chez de nombreuses personnes qui « abandonnent » et reprennent leurs mauvaises habitudes.

⁃ On ne vise que la réduction des calories sans viser la réduction de l’insuline qui est l’hormone principale du stockage.

⁃ Parce qu’il faut une dose de courage pour prendre conscience des changements, agir et persévérer.

⁃ …

Voilà pourquoi un accompagnement qui tient compte de tout cela est nécessaire.

J’ai pris plus de 9 mois à créer le coaching LIBRE DE MINCIR afin qu’il coche toutes les cases.

La 5ème édition débutera le 13 septembre 2021.

Il comporte

✅Un accès illimité à une formation structurée et progressive tenant compte des axes : nutrition – mental et connexion au corps.

Le contenu est fait de recettes, astuces, gestion émotionnelle…

Programme détaillé ici Libre de Mincir

✅5 coaching de groupe programmé en soirée (20h) entre le 13 septembre et le 27 octobre via zoom

✅Un accès à moi 7 jours/7 pour répondre à vos questions

✅Un accès à un groupe Facebook entièrement dédié à ce coaching

L’inscription se fait sur candidatures car il n’y a que 20 places (un peu moins à l’heure où j’écris ces lignes).

Le prix est de 250€, cela n’est pas « rien » mais dérisoire par rapport au contenu et à l’accompagnement prévu.

Vous obtiendrez les informations complémentaires en m’envoyant un mail (blondel.delphine@gmail.com)

Vous pouvez également me contacter au 0496255645.

Vous pouvez également intégrer mon groupe Facebook Cliquez ici

Le manque de temps…

J’ai la croyance que l’avenir appartient à ceux qui s’accordent de plus en plus de temps pour façonner leur vie comme ils le souhaitent.

Lorsque l’on interroge les gens sur les raisons pour lesquelles ils ne réalisent pas leurs rêves, on obtient comme réponse : le manque d’argent et surtout le manque de temps. Et cela résonne comme une des pires excuses.

J’ai également utilisé cette excuse trop souvent. On perçoit le bonheur de manière trop quantitative et insuffisamment qualitative.

La plupart des gens ne semble pas s’accorder le temps suffisant pour vivre. Ils vivent à côté de leur vie, ou pire, il la fuient et se fuient eux-mêmes. Les personnes en fuite n’ont jamais assez de temps pour jouir pleinement de leur bonheur. Parfois elles sont peut-être capables de se donner l’illusion du bonheur, mais elles ne peuvent pas être vraiment heureuses.

Le bonheur jaillit d’une force intérieure que nous avons construite en conscience, étape par étape en y mettant du coeur et la volonté nécessaire.

Personne n’arrive à extorquer le bonheur et il ne se situe pas dans l’impatience. La précipitation alimente la peur et nous déconnecte de nous.

Je pense avoir été par le passé, la personne la plus impatiente du monde.

Maintenant, je me remémore ces conseils reçus dès que nécessaire :

1. Prendre le temps d’identifier dans le corps ce qui se passe en respirant lentement.

2. Prendre le temps de décider seule pour ne plus dépendre du regard d’autrui.

3. Prendre le temps de passer du temps dans le silence.

4. Prendre le temps de célébrer de ce qui est là (résultat, moment, …) avant de commencer la chose suivante.

Finalement avec l’âge, on refuse de gaspiller du temps à des choses qui ne nous plaisent plus ou que l’on a précédemment accepté sans conviction.

Avec cette démarche on peut se rendre compte qu’un morceau de chocolat a un goût très différent si on prend le temps de le garder longtemps en bouche. On peut également se rendre compte qu’un moment de partage simple fait partie des meilleurs moments de vie…

Prenons le temps d’aimer, de partager, d’échanger, de rire, de créer, de nous reposer, de nourrir notre esprit et notre corps…

Si vous êtes une femme, n’hésitez pas à nous rejoindre dans le groupe « les astuces de Delphine et ses copines »

https://www.facebook.com/groups/453745628296735/