J’ai eu peur !

Depuis le confinement, j’ai pas mal utilisé les réseaux sociaux pour communiquer avec ma super communauté  facebook du groupe « les astuces de Delphine et ses copines ».

J’ai également pris conscience de l’insécurité que cela a créé en moi après avoir appris qu’une amie s’est vue fermer son groupe qu’elle avait mis 2 ans à créer …

Ce 4 mai, cela fera 4 ans que j’ai créé ce groupe !

4 ans où j’ai essayé d’être présente pour répondre à vos questions sans faire de différence avec les personnes que je connais en tant que « patiente » ou non.

4 ans où j’ai pris de mon temps, par choix, par engagement, pour ajouter plus de sens à ma passion.

Et vous êtes là ! Chaque jour, je remercie le ciel d’avoir cette chance de vous avoir à mes côtés car vous me soutenez, et c’est vraiment précieux !

Alors oui, j’ai eu peur !

Peur de perdre ce lien tissé avec vous, cette connexion que nous avons construite ensemble.

Alors j’ai cogité, j’ai interrogé mes coachs et je me suis formée à ce qui me faisait le plus peur : « la technologie » ! (j’ai presque l’impression de dire un gros mot !).

J’ai dû lutter contre cette croyance invétérée : la technologie, ce n’est pas pour moi.

Moi qui me bat contre les croyances limitantes des patientes que j’accompagne, je me devais d’être congruente !

Et enfin, j’ai accepté de ne plus rentrer dans la case unique « nutritionniste » et de m’autoriser à transmettre ce que je sais au travers de ce que je suis.

Alors vais-je continuer mon groupe Facebook ? Bien sûr et plus que jamais !

ET

Je vais communiquer par mail (au départ, je pense créer 2 mails hebdomadaire) afin que vous ne perdiez pas d’informations importantes transmises au sein du groupe facebook.

Vous souhaitez rejoindre le groupe facebook ?

https://www.facebook.com/groups/453745628296735

Vous souhaitez obtenir mon ebook gratuit et ainsi recevoir mes mails ? Pour le moment, la seule possibilité est de vous inscrire sur la plateforme d’hébergement de mes formations et coaching. Vous devrez y entrer votre adresse mail et un code personnel. Mais vous ne le ferez qu’une fois!

https://delphineblondel.podia.com/

Hâte de partager encore plus avec vous durant les prochaines semaines et mois !

Plein de L❤️VE de Luna et moi

Intestins-alimentation-immunité

Siège de 200 millions de neurones, c’est également là qu’est produite 95% de la sérotonine (neurotransmetteur impliqué dans l’humeur, le sommeil, la dépression,…).

La fonction principale de l’intestin est une fonction d’absorption des nutriments.

Mais l’intestin est bien plus que cela !

Fort de ses 7 mètres de long, il joue un rôle de « douane » qui filtre sélectivement les molécules qui ont le droit de passer à l’intérieur de l’organisme.

Mais malheureusement, l’efficacité de la « douane » n’est pas optimale et des molécules illégitimes passent la barrière malgré tout. On parle d’hyperperméabilité intestinale (ou leaky gut syndrome).

Mais c’est alors que nos cellules immunitaires entrent en jeu, un peu comme une douane mobile.

Les molécules passées sont perçues comme ennemies déclenchent alors une guerre immunitaire qui libère des anticorps.

Mais parfois l’organisme confond ces molécules avec des protéines de structure présentant des similitudes. Les anticorps se retournent alors contre nos propres tissus.

Cela porte le nom de maladie auto-immune.

Thyroïdite d’Hashimoto

Polyarthrite rhumatoïde

Diabète de type 1

Sclérose en plaques

….dont on peut facilement faire le lien avec la santé intestinale.

Mais d’autres pathologies peuvent également présenter une origine intestinale.

Dans le langage courant, on parlera d’intolérance. Physiologiquement, il s’agit de la diffusion dans l’organisme de fragments de protéines qui déclenchent une hypersensibilité.

L’étiologie de ce dysfonctionnement de notre « douane » intestinale se trouve parfois dans une consommation excessive de gluten, pour d’autres ce sera l’excès de sucre (pro-inflammatoire),…

L’alimentation est LA BASE d’une santé optimale et la santé intestinale est une priorité pour chacun d’entre nous.

Si vous ne faites pas encore partie de mon groupe Facebook : « les astuces de Delphine et ses copines », rejoignez-nous !

https://www.facebook.com/groups/453745628296735/

Le manque de temps…

J’ai la croyance que l’avenir appartient à ceux qui s’accordent de plus en plus de temps pour façonner leur vie comme ils le souhaitent.

Lorsque l’on interroge les gens sur les raisons pour lesquelles ils ne réalisent pas leurs rêves, on obtient comme réponse : le manque d’argent et surtout le manque de temps. Et cela résonne comme une des pires excuses.

J’ai également utilisé cette excuse trop souvent. On perçoit le bonheur de manière trop quantitative et insuffisamment qualitative.

La plupart des gens ne semble pas s’accorder le temps suffisant pour vivre. Ils vivent à côté de leur vie, ou pire, il la fuient et se fuient eux-mêmes. Les personnes en fuite n’ont jamais assez de temps pour jouir pleinement de leur bonheur. Parfois elles sont peut-être capables de se donner l’illusion du bonheur, mais elles ne peuvent pas être vraiment heureuses.

Le bonheur jaillit d’une force intérieure que nous avons construite en conscience, étape par étape en y mettant du coeur et la volonté nécessaire.

Personne n’arrive à extorquer le bonheur et il ne se situe pas dans l’impatience. La précipitation alimente la peur et nous déconnecte de nous.

Je pense avoir été par le passé, la personne la plus impatiente du monde.

Maintenant, je me remémore ces conseils reçus dès que nécessaire :

1. Prendre le temps d’identifier dans le corps ce qui se passe en respirant lentement.

2. Prendre le temps de décider seule pour ne plus dépendre du regard d’autrui.

3. Prendre le temps de passer du temps dans le silence.

4. Prendre le temps de célébrer de ce qui est là (résultat, moment, …) avant de commencer la chose suivante.

Finalement avec l’âge, on refuse de gaspiller du temps à des choses qui ne nous plaisent plus ou que l’on a précédemment accepté sans conviction.

Avec cette démarche on peut se rendre compte qu’un morceau de chocolat a un goût très différent si on prend le temps de le garder longtemps en bouche. On peut également se rendre compte qu’un moment de partage simple fait partie des meilleurs moments de vie…

Prenons le temps d’aimer, de partager, d’échanger, de rire, de créer, de nous reposer, de nourrir notre esprit et notre corps…

Si vous êtes une femme, n’hésitez pas à nous rejoindre dans le groupe « les astuces de Delphine et ses copines »

https://www.facebook.com/groups/453745628296735/

3 clés pour changer (vos habitudes alimentaires)

Lorsqu’on décide d’opérer des changements alimentaires (et tout changement d’ailleurs) dans notre vie, on fonctionne d’abord avec la motivation. Ce précieux carburant vient rapidement à manquer …on s’auto-flagelle alors en disant manquer de volonté, on accuse autrui ou les conditions inappropriées.

Bien sûr toute réussite demande: discipline, régularité et courage mais il est également primordial de s’assurer un environnement propice.

En effet, celui-ci est souvent plus important que la motivation.

Notre environnement a une influence considérable et mésestimée sur nos changements de comportement.

Voici 3 astuces afin de vous soutenir dans l’installation de nouveaux comportements.

1)Éliminez les tentations visuelles

⁃ Supprimez vos grignotages en rangeant les aliments dans des endroits moins visibles et moins accessibles.

⁃ Épurez vos armoires de cuisine: éviter d’acheter les aliments qui vous tentent. Ayez le minimum pour les enfants éventuellement.

⁃ Ne cuisinez pas des pâtisseries trop fréquemment, cela accentue votre sensation de frustration. Surtout au début des changements.

2) Prenez des décisions une fois pour toute

En effet, si vous remettez chaque décision en question, vous épuiserez rapidement votre volonté.

– Habituez toute la famille à manger dans des assiettes plus petites (et pas que vous !) Cela est utile à tout le monde et favorise la lenteur lors des repas.

– Créez des rituels mouvements : squats aux toilettes, étirements toutes les heures,….

– Mettez votre téléphone en mode avion lors des repas.

– Buvez un verre d’eau avant chaque repas et après chaque passage aux toilettes.

3) Créez un environnement stimulant

Réfléchissez à vos nouvelles habitudes pour qu’elles s’intègrent à votre habitudes déjà présentes ou utilisez la stimulation visuelle.

– si vous souhaitez pratiquer le yoga, le stretching, le pilates plus souvent, laissez votre tapis d’entraînement en vue.

– Disposez des post-it aux endroits de passage, sur le frigo ou dans les armoires/tiroirs pour vous rappeler certaines choses (avec vos propres codes ou pas).

– Placez des gourdes d’eau à divers endroits dans votre maison.

– Coupez des légumes le dimanche pour une partie de la semaine. Laissez-les en vue dans le réfrigérateur.

– Mettez vos vêtements et chaussures de sport face à une porte.

De nombreuses personnes me disent oublier leur vitamine D le soir… Il est facile l’oublier si elle est hors de vue.

Lorsque les signaux qui déclenchent une habitude sont cachés, ils sont faciles à ignorer. Il faut alors les rendre hyper visibles !

Testez, essayez et choisissez les techniques qui seront efficaces pour vous.

Soyez l’architecte de votre environnement pour qu’il soit un déclencheur et non un frein à vos nouvelles habitudes.

Pour plus de motivation quotidienne, rejoignez-nous dans le groupe: Les astuces de Delphine et ses copines.

https://www.facebook.com/groups/453745628296735/