Brûlure et coup de soleil: la puissance des huiles essentielles

Le traitement en aromathérapie repose sur l’emploi d’huiles essentielles douées de propriétés antalgiques, anti-inflammatoires et cicatrisantes. Pour un résultat optimal, il sera utile de répéter l’application plusieurs fois dans la journée.

Les huiles essentielles dans cette indication sont :

– la Lavande Aspic (Lavandula spica): possède des propriétés

cicatrisantes et antalgiques.

– le Laurier Noble (Laurus nobilis): qui est anti-inflammatoire, analgésique et anti-infectieuse.

– le Bois de Rose (Aniba rosaeodora) Qui est analgésique mais surtout un antibactérien et un antiviral puissant. Le bois de rose provenant d’Amazonie est une espèce en voie d’extinction. On peut donc remplacer cette huile par l’huile essentielle de Bois de Hô

(Cinnamomum camphora Ct linalol) présentant des propriétés similaires.

Mélange 1 :

– HE Lavande Aspic : 60 gouttes

– He Bois de Hô : 20 gouttes

– HE Laurier Noble : 10 gouttes

– HV de Millepertuis : 10 gouttes

Conseil d’utilisation : Après avoir préala lement refroidi la brûlure sous l’eau froide (tiède)pendant au minimum 5 minutes, appliquez quelques gouttes de ce mélange au moins 5 fois par jour sur la brûlure. Cette formule rassemble des propriétés cicatrisantes, antidouleur et désinfectantes qui lui confèrent une grande efficacité.

L’huile végétale de millepertuis (qui en réalité est un macérât) est photosensibilisante et on ne s’expose plus au soleil après son application.

Mélange 2 :

– HE Lavande Aspic :

– HV Rose musquée :

– HV de millepertuis :

10 gouttes 10 gouttes 10 gouttes

Conseil d’utilisation : Appliquer ce mélange trois fois par jour pendant 10 à 15 jours. A défaut de lavande aspic, on pourra utiliser de l’huile essentielle de lavande vraie ou de lavandin.

Mélange 3:

HE de lavande aspic pure

Conseil d’utilisation : A défaut d’avoir un mélange pr t l’usage, on peut appliquer l’HE de lavande aspic pure sur la peau si la brûlure est peu étendue.

Appliquez deux gouttes de lavande aspic tous les quarts d’heure pendant 2-3 heures puis espacez à 3 fois par jour. Si la brûlure est étendue, la lavande aspic sera diluée 50% dans une huile végétale.

Ne partez plus en vacances sans votre trousse de base.

Quand la brûlure ou le coup de soleil est guéri, utilisez juste l’huile de rose musquée qui possède un pouvoir de régénération du derme qui est fabuleux.

Je me dégoûte !

Voilà ce que j’entends plus que d’habitude en consultation….

Si peu de personnes sont en perpétuelle administration pour leur plastique (mais on en connaît quand même 😄) il reste un fossé énorme entre cela et le fait de détester son corps !

C’est vrai qu’en venant me voir, l’idée est malgré tout de le changer, de le transformer en le délestant de plusieurs kilos.

Mais comment transformer un corps, l’affiner, le rendre plus mince si on le déteste ? Cela est impossible sur le long terme car on ne peux prendre soin de quelque chose de détestable.

Dans notre enfance, on ne nous a pas appris à aimer ce corps, à en prendre soin. Prendre soin de son corps c’est

⁃ le nourrir d’aliments de qualité

⁃ Le mouvoir sans l’épuiser

⁃ Le soigner, l’hydrater

⁃ Lui laisser du temps de repos

⁃ L’oxygéner correctement

Regardez ce corps habité par votre âme, qu’appréciez-vous ?

Vos yeux ? Vos jambes? Votre cou?

Qu’appréciez-vous moins ?

Honorez votre corps, remerciez le pour sa coopération aux divers événements de votre vie. Rendez les armes et cessez cette guerre contre vous même !

Profitez de votre corps et surtout respectez-le comme vous prenez soin de vos objets précieux.

Les belles personnes ne sont pas celles qui ont certaines mensurations mais celles qui s’acceptent. Par rayonnement, elles autorisent les autres à briller.

La vraie liberté c’est celle que l’on s’octroie sans dépendre de l’avis des autres.

Je cite ici Laurent Gounelle dans l’homme qui voulait être heureux

❝ Ce qui plaît aux [autres], c’est ce qui émane de votre personne, c’est tout. Et cela découle directement de l’image que vous vous faites de vous-même.

Quand on croit quelque chose sur soi, que ce soit en positif ou en négatif, on se comporte d’une manière qui reflète cette chose.

On la démontre aux autres en permanence, et même si c’était à l’origine une création de l’esprit, cela devient la réalité pour les autres, puis pour soi. […]

Ce que vous vivez a pour origine ce que vous croyez. ❞

vous pouvez me rejoindre dans un groupe secret Facebook :  » les astuces de Delphine et ses copines  » on y partage des astuces, des recettes, des idées…

Votre balance ment !

Nous étions à peine sortis du ventre de notre mère, qu’on nous a placé sur une balance ! Elle a ensuite rythmé les premiers jours et mois de notre vie et souvent, on nous a fait croire que le chiffre indiqué était le reflet de notre santé…

Actuellement, bon nombre de femmes sont prêtes à sacrifier leur santé pour faire baisser le chiffre…, un drôle de retournement de situation.

Il est incroyable de constater l’influence que peut avoir une balance sur l’humeur…principalement des femmes.

Mais c’est oublier l’essentiel que de rester focalisé sur un nombre.

La balance ne mesure pas

1. La progression

C’est cela que votre nutritionniste doit regarder ! Ce qui est intéressant de mesurer, c’est l’évolution des comportements, de vos habitudes alimentaires. Il est certain que supprimer vos deux verres jus de fruits ou de soda par jour ne va pas modifier rapidement le chiffre de votre balance, mais quel cadeau vous faites à votre corps! Les premiers organes à en tirer un bénéfice sont le pancréas et le foie. Pour autant, bien sûr, que ces deux verres ne soient pas remplacés par d’autres apports de sucres. C’est pour cela aussi qu’il est important d’être régulier dans les suivis, même si votre poids ne bouge pas car la clé de la réussite se situe dans la PROGRESSION !

2.Votre qualité de vie

Le poids est un déterminant de la santé.

La balance ne nous indique pas la qualité de notre sommeil, notre niveau de stress, l’activité de votre corps par exemple.

Le bonheur ne devrait pas être corrélé à ce chiffre!

3. La beauté

Nombreuses sont les personnes qui lient encore poids et beauté…. « tu as perdu quelques kilos: tu es plus belle ».

Mais quelle ineptie !

Ce qui se passe lors de la perte de poids, c’est qu’une personne reprend confiance en elle et s’autorise alors à rayonner différemment. C’est souvent ce rayonnement que les gens perçoivent.

Quelque soit votre poids, autorisez-vous à rayonner ☀️

Une donnée chiffrée n’indique pas votre valeur et ne l’indiquera jamais.

La balance indique la force de la pesanteur et c’est tout !

Rappelons cela à nos enfants, surtout à nos filles, conditionnées par une société qui accorde trop de pouvoir à cet outil de mesure !

Si votre poids vous préoccupe, je vous explique ici comment éviter 7 erreurs pour vous sentir mieux rapidement et sans régime. Téléchargez mon ebook gratuit.

https://delphineblondel.learnybox.com/inscription/

Surpoids et vitamine D


On sait déjà que la vitamine D est capable de modifier l’expression de presque 300 gènes chez l’humain. Et bien qu’on ne sache pas encore s’il s’agit d’une cause ou d’une conséquence, plusieurs études font le lien entre l’obésité et le manque de vitamine D. 

Une étude très récente sur 16 semaines de l’European Journal of Nutrition (janvier 2019), suggère que l’explication pourrait se situer à l’action de la vitamine D sur les adipokines, des molécules sécrétées par le tissu adipeux et impliquées la régulation de l’appétit, la dépense énergétique, le métabolisme des graisses et du glucose. D’ailleurs, lorsque la production des adipokines n’est plus régulée correctement, une résistance à l’insuline, un diabète de type 2 peuvent apparaître. 

Le manque de vitamine D peut nuire à votre santé et influencer le risque de maladies chroniques (cancers, maladies cardiovasculaires, maladies auto-immunes, arthrose…). 

Le déficit en vitamine D semble impacter également le poids. Corriger le statut en vitamine D, sans avoir un effet miracle, peut donc 

aider les personnes en surpoids/obèses à la fois à perdre de la graisse corporelle dans le cadre d’une alimentation saine et à améliorer leur santé métabolique. 

aider à la stabilisation en normalisant le taux de leptine (hormone qui régule l’appétit).

Avant toute supplémentation, il faut faire doser votre niveau de vitamine D. Évitons également les doses hebdomadaires ou bi-mensuelles au profit de plus faibles doses quotidiennes.

Le meilleur outil anti-stress 

J’ai appris récemment qu’un américain parcourt la planète à la recherche des sons de la nature et recherche les zones exemptes d’anthropophonie (bruits humains).

D’après lui, ces zones sont extrêmement rares et se raréfient au rythme de l’industrialisation du monde.

Ce qui est intéressant, c’est son point de vue sur la chose.

Je cite ce bio-acousticien:

« Dans le silence, je sais qui je suis et ce que je fais ».

Personnellement, cela me conforte dans mon choix de ressourcement dans le silence intérieur. Cela demande de ne pas allumer la radio, la télé, couper les sources de musique…

Tout bruit, s’ajoute à notre brouhaha mental et l’accentue davantage et nous rend confus.

Quand j’ai besoin de réfléchir, quand je ne vois plus clair, je réclame le silence. 

Je préviens aussi mon entourage de mon besoin de silence radio ! J’adore cela et c’est pour moi une technique infaillible pour clarifier ma pensée.

Mes proches le savent et respectent ce choix: je leur en suis remplie de gratitude.

Pourquoi certains recherchent le bruit?

Il semble agir comme un élément rassurant, il sécurise. Le bruit agit comme un médicament inefficace et perfide car il accentue les tensions corporelles.

Le bruit est un tourbillon qui est un subterfuge pour ne pas se faire face.

La méditation invite au silence intérieur. Lorsqu’on n’y parvient les effets sur la santé sont bien concrets et démontrés par la science.

Notre concentration augmente 

Nos capacités cognitives s’améliorent 

La résistance au stress est meilleure

La dépression s’atténue 

➡️Il est également démontré que 2 heures de silence par jour favorisent la régénération des cellules de notre hippocampe qui est entre autres la zone de la mémorisation et de l’apprentissage.

➡️2 Minutes de silence complet permettent au corps de libérer les tensions de stress accumulées durant la journée.

Pensez-vous pouvoir trouver ces 2 minutes à défaut des deux heures ?

Je vous souhaite à tous d’implémenter cela dans votre quotidien et d’améliorer par de petits actes, la qualité de votre vie.

Vous entrez encore dans votre bikini ?

Le mois d’avril est là…et avec lui les conseils peu scientifiques des magazines féminins et autres pseudos coach minceur vont refleurir !

S’il vous plaît arrêtez de croire à la philanthropie des vendeurs de papier ou de cures miracles qui vous coûtent le quart du budget vacances !

Vouloir prendre soin de soi est une très bonne idée et si votre motivation se réactive avec le retour du soleil c’est une bonne nouvelle ! Par contre, vous devez savoir que « l’objectif bikini » est un des pire objectif car la motivation n’est pas située au bon endroit…et s’effondrera rapidement une fois la période estivale terminée.

Affiner sa silhouette prend du temps et c’est une démarche à long terme reliée à la volonté de se faire du bien, de manger de bons aliments, de comprendre le fonctionnement de votre corps et d’en respecter la physiologie pour en faire un allié plus qu’un ennemi. Cela demande souvent aussi de prendre soin de la relation à l’alimentation et à la place et l’importance qu’on lui accorde.

Cela demande également une réflexion sur notre identité: qui on est, qui on voudrait être …

Alors préparez votre sourire, vos barbecues, rassemblez vos amis, allez en terrasse et mangez ce qui vous fait plaisir avec les bonnes personnes.

Soyez cependant modéré, acceptez votre corps et ne le faites pas souffrir. Soyez fier de qui vous êtes et riez le plus possible !

ah oui, j’allais oublier, si vous ne rentrez plus dans votre maillot ou votre bikini: allez en acheter un 😊

Les céréales industrielles nous rendent-elles stressés et dépressifs ?

On a souvent une vision idéalisée des céréales qui nous font penser à des champs de blé, à la nature !

S’il faut nuancer certains propos, les céréales industrielles sont actuellement modifiées pour avoir un taux de gluten tellement élevé, que par cette composition, elles agissent sur les centres cérébraux de l’addiction et du plaisir. On y ajoute une dose massive de sucre !

(Et je ne parle pas des pesticides !)
L’action cumulative du gluten et du sucre crée de l’inflammation cérébrale.

Or, une intolérance au gluten, un excès de graisse abdominale peuvent être la cause des maux de tête chroniques.
Une glycémie élevée interfère avec la disponibilité de certains neurotransmetteurs et du magnésium.

Les molécules de glucose se lient aux protéines du cerveau (on appelle cela la glycation) et provoque un rétrécissement des tissus cérébraux. A terme, cela crée une réduction des capacités d’apprentissage.

Selon le professeur Kharrazian, auteur du livre « pourquoi mon cerveau ne fonctionne-t-il pas? », cela ouvre la voie aux état anxieux et aux symptômes dépressifs.

Alors on fait quoi ?

Si vous allez bien: ne changez rien 😊

Si vous avez l’impression d’avoir des troubles cognitifs, de concentration, de mémoire. Il est intéressant de revoir votre consommation de céréales industrielles, aux envies irrépressibles de sucres….

L’avenir n’est pas rose si on ne fait rien…la consommation de sucre a triplé ces 50 dernières années….

Mais chacun possède son libre arbitre.

Gardez votre esprit critique face à la publicité, aux emballages racoleurs, incitatifs et déculpabilisants.

Et surtout, fuyez les aliments avec de loooongues listes d’ingrédients.

N’hésitez pas à vous abonner à mes articles. Vous serez les premiers avertis pour mes formations à venir. Les places sont limitées.