Se battre contre son poids…

Si vous êtes frustrée ou que vous vous détestez de ne pas être là où vous voulez être, alors c’est que vous vous y prenez mal !

…… Laissez-moi vous expliquer.

Pour envisager un changement et une croissance, nous avons besoin

1. d’une vision claire

2. d’un environnement adéquat

3. de dépasser les résistances du mental (qui sont plus fortes chez les personnes qui réfléchissent beaucoup)

Or, lorsque vous vous détestez ou que vous enviez d’autres personnes, vous vous nourrissez de haine, de frustration, de jalousie…de quoi empêcher l’atteinte de vos objectifs.

Après avoir exclu un problème métabolique ou hormonal, j’entends des femmes me dire: « je ne comprends pas pourquoi je stagne », « je fais pourtant tout ce qu’il faut ».

Vouloir comprendre à tout prix dans cet état d’esprit, envier autrui, se victimiser ou se battre est exactement ce qui vous maintient coincée.

« Des années que je me bats avec mon poids », « des années que je lutte… »

Énergiquement, vous attirez ce que vous vibrez.

Vos pensées créent vos émotions qui modifient la chimie de votre corps.

Tentez plutôt de trouver de la compassion pour vous-même (ahhhh mais c’est difficiiiiiile pour soi et tellement facile envers les autres) et où vous êtes en ce moment.

Trouvez de l’empathie pour vous-même et pour tout ce que vous êtes et avez été.

La compassion envers vous est le nutriment dont vous avez besoin pour progresser. Se détester vous maintient dans une boucle de rétroaction négative sans fin.

Prenez le temps d’examiner en quoi vous êtes encore trop dure et exigeante avec vous-même et voyez si vous pouvez y placer de la

compassion à la place.

Si cela vous dit, rejoignez mon groupe Facebook

Accès au groupe ici

Le meilleur des coupe-faim

Pourriez-vous me conseiller un « coupe-faim »?

Cela fait partie des questions que j’ai le plus entendues en consultation.

Peut-être avez-vous déjà souhaité également consommer cette pilule miracle qui couperait ce que vous pensez être de la faim?

Sachez que c’est précisément PARCE QUE VOUS NE RESSENTEZ plus la faim que cette envie arrive ! (Si si je vous assure !)

Je m’explique

Les deux grandes explications à cette impression d’avoir faim tout le temps sont:

1. Manger tout le temps, et des aliments faisant varier fortement la glycémie

2. Manger pour anesthésier des émotions trop inconfortables.

3. Un mélange des 2 premières explications (le plus souvent)

Ce dont vous avez besoin n’est dès lors PAS d’un coupe-faim mais d’un OUVRE-FAIM ! (Je n’ai pas dit apéritif)

C’est en mangeant que vous couperez votre faim ….oui je sais cela fait un peu lapalissade mais en réalité cela ne l’est pas (voir point 1)

Comment faire ? Voici 3 astuces qui vous aideront sans aucun doute.

– Boire régulièrement et suffisamment d’eau (le conseil peut sembler banal et pourtant l’appliquez-vous?)

⁃ En mangeant de vrais aliments, le moins transformés possibles en ayant la sensation de faim. (Au début, sans compter ni peser mais en mangeant lentement).

⁃ En respectant votre corps, votre tube digestif en lui offrant un temps de repos suffisant sans manger. (À vous de modifier progressivement ce délai si besoin).

C’est surtout en mangeant mieux que l’on peut re paramétrer les vraies sensations de faim qui sont des informations utiles et nécessaires à ne pas confondre avec la faim émotionnelle.

Ah ces émotions qui nous dérèglent tellement de choses !

Et pourtant, quand on apprend à les écouter, à les ressentir sans s’identifier à elles, on peut en faire nos meilleures alliées.

C’est le thème de ma prochaine formation et si vous voulez être tenue au courant: rejoignez ma liste d’émail VIP.

https://delphineblondel.podia.com/

Ou alors retrouvez-moi dans mon groupe Facebook

https://www.facebook.com/groups/453745628296735/

STOP aux photos avant-après en nutrition !

La pire des humiliations est pour moi les photos avant après une perte de poids ! Bien que motivantes au premier abord, cela reste quelque chose de personnel. L’évolution, la progression d’un comportement, d’un mental ne devrait jamais être évaluées à l’aune d’une perte de poids et encore moins d’une photo !

Que se passe-t-il dans la tête de la personne qui reprendra du poids? Car on le sait, il est facile de déclencher une perte et encore plus facile de reprendre…

Que se passe-t-il dans la tête de la personne qui a besoin de temps pour changer?

Que se passe-t-il dans la tête d’une femme qui doit suivre un traitement hormonal pour une FIV, un cancer, une thyroïde instable….

Que se passe-t-il dans la tête d’une femme qui est enceinte, qui vient d’accoucher, est en pré-ménopause ou en ménopause ?

Que se passe-t-il dans la tête d’une enfant, d’une adolescente qui prendra inéluctablement du poids durant sa croissance ?

Si on arrêtait de se peser…

Si on arrêtait de se comparer

Et si on commençait à s’accepter pour mieux avancer ? laissons les « avant-après » à d’autres professions !

Rejoignez-moi dans le groupe FB Les astuces de Delphine et ses copines

Mincir en prenant l’apéro

Qui n’aime pas l’ambiance d’un apéritif partagé entre amis lève la main !

Ok, je ne vois rien …

Poursuivez votre lecture.

Pourtant, les croyances face à ce moment joyeux sont nombreuses et peuvent facilement être levées lorsqu’on prend le temps de l’anticiper.

On prépare une entrée, un plat, un dessert…

On peut également changer de point de vue pour l’apéritif et prendre du temps pour en faire un moment « santé ». (Oui vous avez bien lu !)

Oublions les chips qui ne sont finalement que des pommes de terre (ou équivalent) plongées dans de la graisse et enrobées d’épices qui vont vous faire boire et faire le lit de cancers.

En effet, l’acrylamide, substance qui est présente dans de nombreux aliments mais dont les sources principales sont les frites (plus elles sont croustillantes, plus elles en contiennent) et les chips.

La solution ?

Repenser l’apéritif.

A cette fin, je vous ai préparé un livret remplit d’idées qui vous ouvrira la porte des plaisirs gustatifs sans culpabilité et en vous faisant du bien. Le rêve non ?

Voici le lien pour télécharger gratuitement le livret.

Mon livret apéritif minceur

J’espère qu’il vous plaira.

Lorsqu’on vous invite, n’hésitez pas à proposer vos services pour vous occuper de l’apéritif.

Je télécharge les idées d’apéritifs minceur

Épuisée ? Découragée ?

1er confinement, 2ème confinement, le froid, la neige, le manque de lumière,…

⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️

Épuisement, Démotivation, Déprime, Découragement, Cafard, moral à zéro,…

⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️

Excès alimentaire, alcool, sucre, quantités excessives ,

Prise de poids…. Si cela vous dit quelque chose, il est possible que le prochain coaching vous intéresse.

Énergie & Mindset : 21 jours pour se préparer au printemps. (Du 1er Mars au 21 mars)

Il ne s’agit pas d’un régime !

Pour y participer

✅ Être une femme

✅ Être dans le groupe Facebook (les astuces de Delphine et ses copines)

✅ Être inscrite avant le 27 février 2021

✅ Avoir un objectif santé

✅ Avoir envie que les choses bougent

Si vous souhaitez le programme, envoyez-moi un mail. Je vous l’enverrai rapidement.

L’objectif est de vous redonner de la motivation et augmenter votre énergie en vous donnant des outils pour y arriver.

Le tarif de lancement est de 70 €

Ne tardez pas …

Mon mail: blondel.delphine@gmail.com

https://www.facebook.com/groups/453745628296735/

Votre « poids » on en parle ?

A l’heure où le confinement vous a poussé à manger plus et où vous aimeriez trouver une astuce miracle qui vous fera fondre comme neige au soleil (oui vous n’y croyez pas mais vous essayez quand même !)…il est peut-être temps d’arrêter tout régime non ?

Une certitude: vous voulez perdre du poids pour vous sentir mieux, gagner en confiance mais aussi pour votre santé !

Je vous propose un coaching minceur intitulé Libre de Mincir dans lequel vous serez accompagnée et guidée chaque jour dans vos changements pour garder votre motivation.

J’entends souvent ces mots: « j’ai tout essayé », « j’ai fait tous les régimes »…

« Plus rien ne fonctionne »… » je ne perds pas un gramme »

Que faire?

1. il n’y a pas de recette unique et miraculeuse: donc on arrête de croire aux miracles !

2. Arrêter les régimes remplis d’interdits et culpabilité

3. Il faut remettre en question bon nombres d’idées reçues (genre: le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée…)

4. Reprendre contact avec ses sensations de soif, de faimS (oui il en existe plusieurs), de satiété…

5. (Ré)apprendre à se respecter en acceptant aussi d’être traversé(es) par des émotions (et oui, elles nous traversent car nous ne sommes pas elles!)

6. Comprendre son mode de fonctionnement pour ensuite trouver des solutions autres qu’alimentaires pour régler ses émotions

7. Prendre soin de son corps

8. Prendre soin de ses pensées

9. Choisir avec soin ce que vous consommez

10. Redonner au repos, au rire et au sommeil sa place essentielle dans notre vie.

11. Comprendre que ce n’est pas un chiffre sur une balance qui doit régir votre humeur !

Bien sûr tout cela prend du temps et demande un minimum d’engagement avec soi-même…comme une promesse à se faire et à tenir. Étrangement et paradoxalement, nous avons tendance à mieux tenir nos promesses avec autrui qu’avec nous.

Allez faites-vous une petite promesse ce jour et tenez-la !

Si tout cela vous parle, vous pouvez rejoindre un coaching qui couvre tous les points mentionnés et vous guide pas à pas pour mettre en place le changement !

Conditions:

✅ Être une femme peu importe ton lieu de résidence

✅ vouloir perdre du poids et/ou gagner en énergie et /ou modifier votre alimentation

✅ si vous souhaitez recevoir le programme: envoyez-moi un mail

blondel.delphine@gmail.com

Début le 11 mai

Fin des inscriptions : le 10 mai ou dans la limite des places disponibles 😊