Nutrithérapie: Kezaco ?

Vous trouverez des définitions toutes faites sur internet…mais souvent plus compliquées que la réalité elle-même 🙂 Je vais tenter de vous expliquer ce que c’est ou tout le moins la vision que j’en ai.  Ce petit article ne se veut pas exhaustif quant aux innombrables possibilités qu’offre la nutrithérapie, mais juste un petit éclairage 🙂

C’est un outil fantastique pour la diététicienne-nutritionniste que je suis et cela devrait faire partie de la formation initiale de la profession.

  • D’un côté la vision « diététique » de votre alimentation va permettre d’en appréhender la globalité de ce que vous consommez: la structure de votre journée, les horaires, les aliments quantitativement et qualitativement, les envies, les goûts,….
  • Ensuite la nutrithérapie va venir compléter cette vision en l’affinant: elle va se focaliser sur votre biochimie intérieure dont elle permet,entre autres, d’apaiser les désordres.

Comment fait-on ?

Différents outils s’offrent au thérapeute pour l’aider à comprendre votre biochime.

  • La plupart des gens imaginent que la prise de sang est l’outil le plus important…au risque de vous décevoir, je pense que ce n’est pas vrai même si elle est d’une aide précieuse et irremplaçable pour chiffrer certains dosages ou objectiver certaines suspicions. (Une prise de sang pour doser le profil en acides gras peut faire gagner beaucoup de temps pour envisager une complémentation ou des modifications alimentaires et indispensable pour le suivi des patients diabétiques).

Combien de patients se plaignent de douleurs, mal-être, fatigue…alors que la prise de sang est IMPECCABLE ! Ou encore une prise de sang montrant un taux de magnésium dans les « normes » et un patient perclus de spasmes ou autres crampes ?

  • Les questionnaires ciblés sont des outils d’une efficacité redoutable et en faisant des liens avec votre histoire, on peut vraiment clarifier et comprendre votre biochimie afin d’en envisager la correction ou agir en prévention. Ces questionnaires sont parfois composés de questions étranges mais qui font sens pour le thérapeute. On vous demandera de préciser l’heure de vos états de fatigues, les variations d’humeur, votre libido, …et parfois des questions moins glamour sur l’état de vos selles ou l’odeur de vos flatuosités 🙂

 

Bref: nutrition et nutrithérapie sont vraiment complémentaires et optimisent l’aide que le thérapeute peut vous apporter sur votre chemin.

 

 

 

 

 

Publié par

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s